Journée de cohésion des élèves de Seconde

Mardi 12 septembre, 110 élèves de Seconde générale, technologique et professionnelle se sont rendus à Saint-Léonard des Bois pour vivre une journée de cohésion. Pour les nouveaux élèves, il s’agissait même d’une journée d’intégration ! Afin de faire connaissance dans la bonne humeur, les classes ont été “brassées” afin de favoriser les échanges. Durant la matinée, les nouveaux lycéens sont passés d’atelier en atelier, où un jeu différent les attendait : mime, équilibre, rapidité : il y en avait pour tous les talents ! L’après-midi, c’est dans les arbres du parcours accrobranches qu’il fallait regarder ! Une belle journée pour tous : élèves, professeurs et personnels éducatifs ! Cette fois, c’est sûr : l’année 2017-2018 est bien lancée !

Spectacle musical “La petite Mélodie perdue”

Le lundi 3 juillet 2017, les enfants de l’atelier CHORALE de l’école primaire ont présenté le fruit de leur travail devant leurs familles et amis.

Depuis le mois de janvier, encadrés par une enseignante, ils ont répété ce spectacle, écrit et composé par Hervé Breuil et Jean-Michel Vaicle. Cet atelier était proposé tous les mardis midi, de 12 h 25 à 13 h 15, pour les enfants qui mangeaient à la cantine. Ils se sont également retrouvés à trois reprises des samedis après-midi pour mettre en scène le spectacle.

Un petit garçon est réveillé par des bruits étranges, des pleurs… En cherchant d’où ils proviennent, il tombe sur une petite fille, Mélodie, qui a perdu sa maman. Ensemble, ils décident de partir à sa recherche. Ils vont vivre toute une aventure au rythme de différents styles musicaux (jazz, variétés, blues, salsa,…) ; le tout dans un univers où tout fait référence à la musique (le prénom de l’héroïne : Mélodie ; les copains, qui s’appellent Double-Croche et Triolet ; les méchants, qui font partie de la bande à Fausse-Note ; la forêt dangereuse, qui porte le nom de Rythme-Mesure ; jusqu’au gardien de la double barre, qui garde la fin de l’histoire… !)

Merci à Maylis (élève de seconde de l’établissement) qui s’est occupée avec brio de la sono ; merci au collège Notre-Dame d’Alençon qui a prêté tout le matériel (table de mixage, enceintes, micros-casques, …), à Mme Roustel et M. Lesimple pour l’installation ; merci à M. Deniaud qui a filmé la représentation ; et merci aux enfants pour la qualité et l’endurance de leur investissement.

Rendez-vous l’année prochaine pour un autre spectacle !

Réforme EPI : mission accomplie en toute courtoisie !

(EPI : enseignement pratique interdisciplinaire)
Les élèves de 5è ont pu expérimenter cette année un projet abouti pour leur plus grande joie et celle de leur famille lors de l’exposition du samedi 24 juin.

L’objectif : écrire sur un support artistique un poème courtois digne d’un chevalier enflammé pour sa Dame.

Pour ce faire, il fut juste et bon de visiter un château construit au Moyen Âge dès le mois de septembre, tout en se familiarisant avec cette époque que le programme d’histoire nous invitait à découvrir. Nous sommes allés à Nogent le Rotrou.

S’exprimer comme un chevalier courtois, ça ne s’improvise pas ! Alors allons côté littérature ! En français, on a mis le paquet sur les coutumes et les codes du chevalier qui veut conquérir le cœur de sa Dame qui montre bien des résistances ! Comment lui parler pour la faire céder ? Inspirons-nous des figures incontournables : le Chevalier au lion épris de Laudine, Tristan ne pouvant vivre sans son Yseut …

Remplissons notre boîte à mots de langage amoureux moyenâgeux.
Et laissons notre cœur s’exprimer !

Dame art plastique voulait que notre poème sculpté dans la langue des preux chevaliers prît forme sur esthétique support. Que d’exigences de la part de nos professeurs ! Mais le jeu en vaut la peine ! Creusons-nous la tête et fabriquons coffres raffinés, épées aiguisées, boucliers ciselés, parchemins enroulés… avec amour et soin !

Et de notre plus belle écriture calligraphique, notre cœur s’est courtoisement épanché !
Nous sommes fiers du résultat ! Oyez-le : nous avons fait de notre mieux !

Les 5è courtois !

Sacrement de confirmation

Ce dimanche 18 juin, à la Basilique Notre-Dame, 22 jeunes, dont 13 élèves de St François ont reçu le sacrement de confirmation, par notre évêque Mgr Habert.

La cérémonie, très belle et festive, restera un moment fort dans le parcours de ces jeunes qui s’y étaient préparés tout au long de l’année.

Les 6e Alençon lauréats du Défi Canson !

La classe de 6ème Alençon fait partie des classes gagnantes du Défi Canson 2017. Merci pour vos votes qui ont permis d’accéder à la finale. Tous les élèves ont été récompensés par un kit de dessin. Enzo a reçu une mallette complète pour sa création “Une idée du bonheur”.

Sacrement de la Première des Communions

Le dimanche 28 mai 2017, dans la chapelle Sainte-Thérèse de notre établissement, 17 enfants de primaire (CE2, CM1 ou CM2), 4 élèves de 6ème, ainsi qu’une maman d’élève ont communié pour la première fois.

La célébration marquait la fin d’une année de préparation vécue en lien avec la paroisse Notre-Dame au Pays d’Alençon. Ainsi, à quatre reprises au cours de l’année (des dimanches matin), les enfants se sont retrouvés pour vivre des temps de catéchèse pour découvrir les quatre temps de la messe. Ils participaient ensuite tous ensemble à la messe paroissiale.

Ils ont également partagé une journée de retraite, au sanctuaire de la Chapelle-Montligeon ; journée au cours de laquelle ils ont vécu le sacrement de la réconciliation.

 

Un merci tout particulier est adressé à M. Yannick Apriou qui est venu jouer de l’orgue pour la célébration, aux mamans qui se sont rendues disponibles pour préparer la célébration et pour encadrer les enfants pendant la messe, et surtout aux Pères Gérard et Carelle (prêtres et anciens professeurs de lettres de Saint-François) d’avoir célébré ce sacrement.

(Merci à M. Faure pour la photo.)

Remise de chèque pour Ké-Kontré Haïti

Ce mardi 6 juin après-midi, les élèves de St François ont remis un chèque de 2337,13€ à M.Patrick Bruneau, pour l’association Ké-Kontré Haïti. Au 8 juin, la somme est passée à 2372,13€ !

Ce montant correspondait au bénéfice du bol de riz organisé par les 1ères STMG le 7 avril dernier, ainsi qu’au concert donné le 16 mai  et à la vente de CD, une belle initiative d’un groupe de lycéens.

Un immense merci à tous d’avoir participé à ce projet au service des habitants d’Haïti !

NB : il est toujours possible d’acquérir des CD pour la somme de 5€, qui seront reversés à Ké-Kontré Haïti.

Profession de Foi à Saint François

Le jeudi 25 mai dernier, en la fête de l’Ascension, par un temps magnifique, vingt et un élèves de Saint-François de Sales faisaient leur profession de Foi, dans la chapelle de l’établissement.

Quatre prêtres concélébraient la messe : l’abbé Carelle, l’abbé Marchand, le Père Marie-Bernard, prêtre de la Communauté St Jean et l’abbé Gérard, prêtre accompagnateur des 6èmes.

Les élèves ont eu la joie de retrouver leur professeur de CM2, Mme Mallet, qui a animé les chants accompagnés à l’orgue par M. Apriou. Nous les remercions tous  deux d’avoir contribué à la beauté de cette célébration recueillie, joyeuse et priante à la fois.

Devant leurs familles rassemblées sous le soleil, les élèves ont effectué une petite chorégraphie : « Jour de joie, jour de victoire » et ce chant a été repris par les amis et parents présents !

Nous remercions les mamans volontaires pour  la décoration florale de la chapelle ainsi que toutes les personnes ayant aidé au bon déroulement de cette cérémonie.

Spectacle de l’option théâtre de Seconde

Le C(h)œur en Avant se jouera le vendredi 2 juin 2017 à 20h, à la salle de spectacle du CPO, 31 rue Anne-Marie Javouhey, Alençon. Les Secondes seront ravis de vous montrer le résultat de leur travail avec leur professeur Fabienne Paris et Philbert Durosel de la Compagnie Les enfants perdus.

Spectacle de l’atelier Théâtre du collège: Une nuit au théâtre

Les collégiens issus de l’atelier théâtre des classes de 4e et 3e présentent vendredi 9 juin leur spectacle. Entièrement écrit, composé et interprété par les membres de l’atelier et leur professeur Madame Boisbunon Hanocq, la pièce joue sur le sens du mot “tableau” et questionne ce qu’est le théâtre. 

Salle de l’auditorium, à 19h,  entrée libre.

Visite en pédiatrie des élèves de 4ème E

Nous sommes huit élèves de 4ème Essen.

En pastorale, nous avons demandé de réaliser un projet  qui nous tenait vraiment à cœur, rendre visite à des enfants malades, dans le but de leur procurer un peu de bonheur et de leur faire passer un peu de temps en notre compagnie.

Pour ce faire, quelques semaines auparavant, nous avons tous ensemble réalisé une lettre avec l’aide de Mme Vachon, animatrice en pastorale, qui l’a remise au service de pédiatrie de l’hôpital d’Alençon.

Quelques semaines plus tard, on nous a répondu que notre projet était accepté et que c’était une bonne initiative de notre part.

Alors, nous nous sommes donc rendus le jeudi 18 mai au service de pédiatrie, avec  des jeux et un goûter .Nous avons pu rencontrer des patients : une jeune fille de 16 ans, un jeune homme de 17 ans, un petit garçon de deux ans et Edith, animatrice du service, qui nous a tous accueillis. Elle nous a raconté ce que font les enfants qui sont hospitalisés.

Nous avons pu jouer aux jeux de société  et raconter des histoires au petit garçon.

Ils nous ont dit qu’ils étaient ravis de notre présence. Et pour finir cette merveilleuse sortie, nous avons goûté tous ensemble.
Nous remercions Madame Vachon de nous avoir aidés à réaliser notre projet, nous remercions aussi le service pédiatrique de nous avoir accueillis et Vincent de nous avoir accompagnés.

Chloé Reine et Candice Fontaine

 

58e championnat national de gymnastique

Du 17 au 19 mai, deux élèves de Saint-François (Juliette LE PICARD et Méline PELÉ) défendront les couleurs de l’AS gym et de l’établissement à l’occasion du 58e championnat national de gymnastique qui se déroule à Grande-Synthe dans le Nord. Trois lycéennes (Lou LAVALLEY, Solène RENARD et Maëva DA COSTA VILELA) seront quant à elles jeunes officielles nationales. Sont également de l’aventure les élèves des AS de Notre-Dame à Alençon et de Notre-Dame à la Ferté Macé.

Mardi 16 mai : un long trajet vers le Nord, avec une double crevaison non prévue sur l’autoroute ! Notre chauffeur a tellement bien géré que nous n’avons même pas eu le temps d’avoir peur. Heureux hasard : nous étions tout proches de l’aire de la Baie de Somme où nous devions nous arrêter. Nous avons juste attendu plus longtemps que prévu, le temps qu’une dépanneuse vienne nous sauver. Nous avons tous pu apprécier le changement de roue d’un tel engin. Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 19h30. Après avoir, non sans mal, récupéré Méline qui arrivait courageusement en train après un premier oral de bac, nous avons bien mérité un bon dîner et surtout, une bonne nuit de sommeil. Demain, démarrage en douceur : rien le matin (à part encourager nos camarades de Caen), mais début des compétitions l’après-midi. C’est parti !! La bonne humeur est déjà de la partie ! Nous essaierons de vous donner quelques nouvelles chaque soir.

Mercredi 17 et jeudi 18 mai : dure dure journée mercredi : un gros retard dans la compétition (près de 3h !! du jamais vu !) sous une chaleur terrible… Nos jeunes juges et gyms se sont montrées bien courageuses. Méline PELE se classe 19e dans une compétition au niveau assez important. Bravo à elle. La nuit sera courte malgré tout, car tout le monde se lève pour partir à 6h30 afin d’encourager Juliette (SF) et Thaïs (ND). Le niveau est très élevé également dans ce championnat qui réunit les plus jeunes des Elite 1. Les notes sont bonnes ; nous attendons le classement général prévu en fin de journée. Nous profitons d’une après-midi sans juges réquisitionnées et sans gymnastes en compétition pour retourner à l’hôtel et nous reposer un peu. Bonbons et rires au programme. Retour à la salle de compétition en fin de journée pour le palmarès. Tout le groupe de l’Orne se réjouit pour le titre de championne nationale obtenu par Thaïs (ND) ! Nous connaîtrons demain la place de Juliette. Demain : dernier jour de compétition avec les benjamines Promotionnel le matin, et les finales par agrès l’après-midi. Thaïs ira chercher deux médailles au sol et à la poutre.

Un concert pour Haïti

Le mardi 16 mai s’est  déroulé le concert annuel des  lycéens au profit d’une association : “Ké-Kontré Haïti”.

Quatorze lycéens étaient présents, ainsi que deux professeurs .Certains élèves avaient d’ailleurs travaillé depuis le début de l’année, notamment dans le studio. Ce concert a permis de mettre en avant la diversité des talents musicaux des élèves et de leurs professeurs.

De nombreux jeunes présents pour le championnat de France sont venus se divertir et encourager ces jeunes talents.

Nous remercions tout particulièrement M.Yannick Apriou qui a accompagné les deux magnifiques chants des professeurs, ainsi que celui des choristes. Grâce à ce concert, les différents lycéens se sont investis dans ce projet, ce qui a favorisé  la cohésion au sein du groupe et nous a ainsi permis de vivre entre nous l’unité, thème d’année pour notre établissement .

On vous attend tous pour le prochain concert !
Pour rappel : un CD est à vendre pour 5€ au profit de l’association Ké-Kontré Haïti :

15e championnat national UGSEL de course d’orientation

L’équipe éducative de Saint-François-de-Sales se joint à l’UGSEL ORNE et à ses professeurs d’EPS pour accueillir l’ensemble des délégations venues concourir au championnat national de course d’orientation, qui se déroulera les 16 et 17 mai en forêt d’Ecouves.

Du 17 au 19 mai, dans le Domfrontais, se déroulera le 2e RAID National de l’UGSEL. En somme, une semaine d’activités physiques de pleine nature !

Un merci particulier aux élèves du lycée professionnels, particulièrement investis sur la préparation logistique de ce championnat.

Pour voir photos et vidéos de l’événement : cliquer ici.

interview de François Hollande réalisée par 2 élèves de l’atelier vidéo

 

Concert du Mardi 16 Mai, 20h30

Nous vous invitons à venir nombreux écouter nos musiciens à la chapelle de Saint François de Sales afin de soutenir l’association Ké-Kontré Haïti !

 

Pratique sportive TCHOUKBALL pour la classe de CM1-CM2

« En classe de CM1-CM2, nous avons réalisé un cycle de 10 séances de « tchouck ball ». ELLA

Les règles du tchouck ball :

« Le tchouck ball est un sport collectif dans lequel il y a des zones pour tirer, et d’autres où l’on ne peut pas ; c’est un sport stratégique MATHEO

« On doit faire rebondir une balle de handball sur une sorte de trampoline qui a un filet et un cadre.» ELEONORE

« On peut faire 3 passes maximum dans son équipe, avancer de 3 pas au maximum pour s’approcher du tchouck, on doit tirer à la main sur le tchouck et la balle doit rebondir sur le sol pour marquer un point.» MARIE

« On ne doit pas garder la balle en main plus de 3-4 secondes, sinon elle est pour l’équipe adverse.» APOLLINE

« Si le ballon touche le sol avant d’atteindre le tchouck, l’autre équipe le récupère.» GABRIEL  D.

« Quand on marque un point, l’équipe adverse doit faire une remise en jeu derrière le tchouck.» GABRIEL  L.

« Interdit de prendre la balle à l’adversaire, interdit de contredire l’arbitre qui veille à ce qu’il n’y ait pas de fautes.» ILAN

Avis de la classe :

« J’ai beaucoup aimé ce sport ; même si au début je me suis dit que ça allait être nul parce que je ne connaissais pas, mais finalement c’est très bien.» ETIENNE

« J’ai aimé les petits exercices avant de faire les matchs car on pouvait s’entraîner.» JULIE  L.

« J’ai bien aimé le tchouck ball car c’est inspiré du hand et du basket. Je trouve que le sport était très original car il n’y avait pas de camp et qu’on n’avait pas le droit d’intercepter la balle pendant la passe, sauf pour empêcher l’équipe adverse de marquer un point. C’est une activité agréable.» BENOÎT

« J’ai bien aimé ce sport car il y avait du rythme et de l’action.» APOLLINE

« Les règles étaient simples et en même temps difficiles.» AYMAN

« J’aime beaucoup ce sport. Il permet de courir beaucoup, avec un bon esprit d’équipe. Le fait qu’il y ait des trampolines permet aussi de faire travailler la réflexion pour savoir vers où se dirigera le ballon. Ce sport m’a aussi permis de vaincre ma peur du ballon, ce qui me plait beaucoup.» ELLA

« J’ai aimé les matchs filles contre filles, et garçons contre garçons.» JEANNE

« J’ai aimé jouer en collectif, apprendre de nos erreurs pour devenir plus forts ; et ce sport nous a même rapproché les uns des autres.» RACHEL-ANGE

« Le tchouck ball nous a permis de mieux maîtriser notre force, notre stratégie mentale, et notre esprit d’équipe.» ANASTASIA

Célébration de Pâques pour les élèves de primaire

La Semaine Sainte tombant cette année sur les congés scolaires, les enseignants ont proposé un temps fort autour du Carême et du dimanche des Rameaux.

La réflexion autour des efforts du Carême avait pour support le conte “Le petit hérisson qui ne piquait pas de l’intérieur” :

Télécharger au format PDF

L’occasion pour chacun et chacune de réfléchir à des situations de la vie quotidienne… plutôt piquantes ? ou plutôt douces ? Mais également l’occasion d’un questionnement personnel et intérieur : et moi, quand suis-je piquant ? quand suis-je doux ? M’est-il possible d’être moins piquant ? Quels efforts dois-je faire pour cela ?

Chacun a ensuite été invité à se mettre en marche à la suite de Jésus pour vivre pleinement la Semaine Sainte qui s’annonçait.

Joyeuses fêtes de Pâques à tous !

Les CM2 à la découverte de la 6ème

Le jeudi 30 mars 2017, les 43 élèves de CM2 sont allés passer une journée au collège.

Véritable journée d’immersion, les CM2 ont vécu une journée d’un élève de sixième. Ils ont ainsi assisté à différents cours (français, maths, histoire-géographie, SVT, anglais, arts plastiques, EPS, initiation LV2) selon le groupe qu’ils suivaient.

Tels des collégiens, ils avaient leur emploi du temps de la journée. En effet, gérer la succession des cours et les changements de salle sont autant de nouveautés propres au collège qui inquiètent souvent les élèves. Ils ont ainsi découvert non seulement les disciplines plus “spécialisées” du secondaire, mais aussi les autres temps que peut vivre un collégien : les temps de recréation, d’inter-cours, le self (!!!), etc.

Sur les temps de cours, ils ont pu tester l’usage de la tablette en cours de français, et pratiqué les arts plastiques (avec juste une feuille et des ciseaux : construire une tour la plus haute possible).

De plus, ils ont eu un temps d’échanges et de questions-réponses avec Mme Douville (responsable pédagogique des 6ème, 5ème, 4ème) et M. Denis (responsable de la Vie Scolaire du collège).

Une journée riche en émotions, en découvertes… de quoi mettre l’eau à la bouche !

Parlez-nous d’amour, Teaser du jumelage de l’option théâtre mené par Laurent Cogez.

 

lien vers vidéo: https://youtu.be/80ynpmCKWh8             

L’option théâtre (1ere) du Lycée Saint François bénéficie d’un jumelage culturel avec la Scène Nationale 61 et la région Normandie.

“Parlons-nous d’amour, voilà la proposition que Laurent Cogez a faite aux dix-sept jeunes avec pour base de travail Pauline à la plage, film d’Eric Rohmer.

L’atelier donne lieu a un spectacle à la scène nationale 61 le vendredi 7 mars. 

Le teaser est un film de 8:22 qui retrace quelques sensations et moments  de ce jumelage.

 

Sorties à La Roseraie (classe de CE1)

Nous sommes venus à pied à la serre, le mardi 22 novembre, avec notre classe de CE1, notre maîtresse et quelques parents. Nous avons dit bonjour à Madame Foulon.

Mme Foulon nous a donné une paire de ciseaux et une plante. On a découpé en dessous du nœud et les feuilles du bas, on a planté les boutures. Nous les avons laissées dans la serre avec Mme Foulon.

Deuxième sortie le jeudi 9 février. Mme Foulon nous a montré des graines de tomates, de lentilles, de haricots…

Nous avons mis de la terre dans une barquette, elle nous a donné des boutures puis on les a entassées dans la terre. La maîtresse nous a pris en photo pour nous les montrer dans la classe au vidéoprojecteur.

Mme Foulon nous a ramené nos boutures, on les a rapportées à la maison et nos parents ont bien aimé.

Rédactions de Gabriella, Melvyn, Marie, Louis, Romane et Matthew

Illustrations de Sacha et Gabrielle

INFO : BAC PRO – METIERS DE LA SECURITE

Nouveau : l’âge requis pour intégrer la filière bac pro Métiers de la sécurité est de 15 ans au 1/1/2018.
Les dossiers de Pré sélection doivent être retournés pour le 15 avril 2017 – dernier délai.
Rappel : la vaccination hépatite B est obligatoire. Si la vaccination n’est pas encore effectuée, la première injection devra être réalisée avant le jour de la visite médicale du médecin sapeur-pompier (SDIS61).

Profession de foi 2017 à Montligeon

Les jeudi 30 et vendredi 31 mars derniers, 45 élèves des collèges Notre-Dame et St François  sont partis à Montligeon pour effectuer leur retraite de profession de foi.

C’est par un temps magnifique que tous ont découvert ce beau lieu du Perche ornais .

Ils ont pu rencontrer différents témoins : Louis, jeune séminariste, qui leur a présenté l’histoire de ce sanctuaire , de l’imprimerie de Montligeon et  a témoigné de sa vocation.

Sœur Catherine, de la Communauté de la Nouvelle Alliance, les a initiés à une très jolie chorégraphie, sur « 1 ,2 , 3 tous rassemblés »,chant du module de profession de Foi, qu’ils ont souvent repris pendant ces deux jours, accompagnés à la guitare par Mme Calleja .

Pique-nique, découverte du credo, bricolage, chant, visite de la basilique, veillée adoration-réconciliation et messe finale ont ponctué ce séjour que les jeunes ne sont pas près d’oublier !

Reportage de France 3 sur le jumelage artistique des 1ères de l’option facultative Théâtre

Journal télévisé 19/20

#Presse #ActionCulturelleBravo à Laurent Cogez du Collectif Colette et les élèves de SFSales option Théâtre pour avoir mené ce projet jusqu'au bout et avec panache !

Publié par Scène nationale 61 sur samedi 18 mars 2017

Parlez-nous d’amour: spectacle de l’option Théâtre 1ère/ Jumelage artistique

Vendredi 17 mars, les élèves de 1ères de l’option Théâtre du lycée Saint François de Sales (Alençon) ont présenté leur spectacle « Parlez-nous d’amour » au Théâtre d’Alençon (Scène Nationale 61), devant plus de 250 spectateurs. Ce spectacle, mis en scène par Laurent Cogez, metteur en scène du Collectif Colette (Pauline à la plage, le 5 et 6 avril au Théâtre d’Alençon) a permis d’explorer la thématique de l’amour, de la disséquer et de l’analyser. Pour cela, les jeunes ont interviewé, entre deux cours, sur un parking, au lycée, des personnes. Les jeunes ont ainsi adapté six scènes tirées du film d’Eric Rohmer Pauline à la plage. « Lorsque des textes sont écrits, ils nous appartiennent, et sans les dénaturer, on peut les amener à soi, et partager avec eux cet heureux mariage avec un public » explique Laurent Cogez, jeune metteur en scène talentueux de 27 ans. Les élèves ont par ailleurs construit l’histoire et écrit le reste des dialogues afin de bâtir une conférence scientifique sur le thème de l’amour intégrant des enregistrements radio. Il ne s’agit pas d’être intrusif mais juste de questionner une thématique qui nous concerne tous.

« J’ai voulu aller chercher dans l’imaginaire de chacun de ces 17 jeunes, dans leur rapport frontal et personnel au texte, dans leur rapport à l’écriture, les thématiques qui les agitent, des questions qui les traversent, les envies qui les font bouillonner, en tant qu’acteurs et en tant qu’individus » ajoute Laurent Cogez.

Le jumelage aura aussi été l’occasion de découvrir le fonctionnement d’un théâtre, avec son aspect technique. «La Scène Nationale nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse. Les techniciens ont géré l’installation des lumières, du son. C’est un travail long et fastidieux, mené avant le spectacle, que le spectateur n’imagine pas. Et pourtant, la lumière habille vraiment le plateau. Il n’y a pas que les acteurs. Il y a aussi tous ceux de l’ombre sans qui le spectacle n’aurait rien à voir» explique Antoine élève de 1ère S.

« Quelques minutes avant le spectacle, on voyait les gens s’installer depuis les coulisses. On a eu un coup de stress et puis d’un seul coup, tout le stress a disparu. On était seuls en coulisses. Laurent et notre professeur étaient en régie. C’était à nous de jouer. On était prêt à entrer en scène » explique Léon.

Pour les jeunes, l’aventure sera inoubliable : « on a vécu en communauté durant une semaine de jumelage, on a vu naître le spectacle, on l’a créé tous ensemble avec Laurent et notre professeur Madame Boisbunon Hanocq .Nous avons construit nos personnages. Ils sont parfois très différents de nous» commente Loeiza, élève de 1ère ES. « Je me suis dépassée, j’ai gagné en confiance, en assurance. Je sens que j’ai avancé dans ma vie » , affirme Eugénie.

Enfin, ce jumelage avec la Scène Nationale et la région, a également permis de travailler avec un comédien et metteur en scène d’une grande élégance et finesse intellectuelle. « Laurent Cogez a su tirer les élèves vers le haut, les mettre en confiance. Il est exigeant, et c’est ce que nous attendons de lui, mais il est toujours bienveillant. Il a nourri les élèves culturellement et humainement. L’aventure leur a permis de s’élever et de grandir » conclue la professeure de Lettres et Théâtre.

Une très belle aventure qui ne poursuit avec le retour de Laurent Cogez et du Collectif Colette qui présentera Pauline à la plage les 5 et 6 avril au Théâtre d’Alençon. « Nous ne manquerons pas d’aller les voir ! Nos places sont réservées » annoncent les élèves ravis.

Sortie culturelle en 6e

Les élèves de 6ème sont allés visiter les collections permanentes du Musée des Beaux-arts et de la Dentelle de la ville d’Alençon.

Grâce à un livret pédagogique, ils ont pu découvrir le patrimoine alençonnais et suivre la visite des différentes sections permanentes; la section des Beaux-arts, la section du Cambodge, la section de la Dentelle et du point d’Alençon. 

Ils ont ensuite participé à un atelier “piquage”, une des étapes de fabrication pour la dentelle.

L’objectif étant de dessiner avec la lumière et d’aborder une nouvelle approche de création qui sera poursuivie en cours d’Arts Plastiques.

Lâcher de fauteuils rouges dans les rues d’Alençon !

Les élèves de Terminales option Arts plastiques ont participé à ce projet artistique innovant et se sont mis en scène dans des photographies qu’ils enverront pour la projection finale qui aura lieu samedi 8 avril à 18h30 à la Halle aux Toiles, lors de la soirée de clôture “Les Palmés d’Or”.

 

Huit fauteuils de cinéma se sont installés en ville pour inciter les passants à rejouer des scènes du cinéma féminin.

Fauteuil en velours rouge cherche comédien amateur pour mini-métrage artisanal au portable !

OPÉRATION “PIÈCES JAUNES 2017”

La classe de CM1-CM2 a participé à l’opération « PIÈCES JAUNES » et a déposé deux tirelires à la poste le vendredi 10 février.

« L’opération Pièces Jaunes a été mise au point en 1990 pour récolter de l’argent et les donner aux hôpitaux. Ils s’en serviront par exemple pour acheter des lits pour les parents des enfants malades our qu’ils dorment près de leurs enfants. »     Mathéo

« L’opération Pièces Jaunes sert à récupérer un maximum de pièces pour construire des maisons à côté des hôpitaux pour que les parents voient plus leurs enfants hospitalisés. »     Antoine

« Elle consiste à aider les enfants gravement malades et les hôpitaux, par exemple pour acheter des jouets. »     Jeanne

« Chaque jour, quelques enfants ont rapporté quelques pièces et les ont déposées dans les tirelires. »     Victor

« Nous avons déposé les pièces à la Poste : nous avons  récolté 41 € 45 cts, ce qui pèse 2 kg et 40 g. »     Ayman et Illyès-Yann 

« Nous avons participé à l’opération Pièces Jaunes pour aider les enfants malades. On a beaucoup d’argent ; si on peut les aider alors je suis contente. »     Marie

“Parlez-moi d’amour”: l’option Théâtre 1ère joue au Théâtre d’Alençon

Parlez-moi d’amour

Vendredi 17 mars les élèves de l’option Théâtre, niveau 1ère, présenteront le fruit du jumelage avec la Scène Nationale et Laurent Cogez, comédien et metteur en scène ayant fait ses classes à la Comédie française.

Vendredi 17 mars, à 19h, au Théâtre d’Alençon.

Gratuit et sur réservation au 02 33 29 16 96

Pour plus d’informations, retrouvez l’interview de Laurent Cogez diffusée sur RCF en cliquant sur…

https://www.facebook.com/SFSalesRadio/?hc_ref=PAGES_TIMELINE&fref=nf

Et pour suivre l’actualité de l’option et l’avancement de nos travaux, cliquez sur…

https://www.facebook.com/SFSalesOptionTheatre/?ref=aymt_homepage_panel

La contribution de l’enseignement catholique pour l’école

« Un pacte éducatif qui promeut la diversité scolaire, et à travers elle, une école plus fraternelle.» C’est ainsi que Pascal Balmand, secrétaire général de l’Enseignement Catholique, a présenté à la presse, le 28 février 2017, «La contribution de l’enseignement catholique pour l’école», en vue des élections. Cette réflexion sur la mission d’éducation et le système éducatif postule que l’égalité véritable exige la diversification pour prendre en compte les réalités plurielles des jeunes et des territoires et atteindre les objectifs d’un commun partagé.

Source : Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique

Télécharger le document : La contribution de l’enseignement catholique pour l’école. Des convictions pour avancer.

Section sportive Futsal – Partenariat BOUBET

Ce jeudi 02 février 2017 fut une date importante dans l’histoire de la section sportive Futsal du collège SFS. Existante depuis maintenant 2 ans, la section a vu la création de son survêtement. Une cérémonie officielle de présentation de cet équipement fédérateur et propice à la cohésion, l’unité du groupe, au sentiment d’appartenance s’est déroulée dans l’enceinte de l’établissement en présence des élèves, parents d’élèves, professeurs et éducateurs, R.Lhémery, chef d’établissement ainsi que S.Boubet, chef de l’entreprise de transports et voyages BOUBET. En effet, ce dernier a alloué un chèque de 1000 € à la section qui a permis de réduire considérablement le coût du survêtement. Nous tenons ici, au nom des élèves, parents et professeurs, à remercier chaleureusement l’entreprise BOUBET pour ce partenariat-sponsoring.

A l’issue de la cérémonie, un tournoi convivial de futsal a été proposé aux élèves de la section dans le gymnase pendant 1h, les équipes étant chacune constituée d’élèves de 6e, 5e, 4e et 3e,  filles et garçons. L’ambiance a été très agréable, la plupart des jeunes ayant été encouragés par leurs familles venues nombreuses : “c’était super de jouer avec les plus âgés, en plus ils nous donnaient des conseils !”, précisa Djoyce, élève de 6e.

Retrouvez d’autres photos de ce partenariat et évènements de la section sportive Futsal sur notre page Facebook en cliquant ici.

Témoignage en spectacle de Ladji Diallo

Ladji Diallo en spectacle devant les élèves du collège pour célébrer la fête de Saint-François de Sales.

Comédien, conteur et chanteur, l’artiste raconte le chemin d’un bouleversement intérieur.

Comment le caïd des cités est-il devenu ambassadeur de l’amour universel ?

(Ré)écoutez la 8ème émission des élèves sur RCF

Pour la huitième fois en deux ans, et la deuxième fois de l’année, les élèves se sont retrouvés pour une émission de 25 minutes sur les ondes de RCF Orne.

 

Au Programme de cette émission (cliquez sur les sujets pour les réécouter un-par-un) :

Vous pouvez réécouter l’émission en cliquant sur le lecteur ci-dessous :

Pour réécouter les émissions de l’année dernière, cliquez ici.

Trois classes de primaire au théâtre

Le vendredi 20 janvier 2017, les deux classes de CP et la classe de CM2 sont allées au Théâtre d’Alençon assister à la représentation « Les petits, c’est comme les grands… mais en pas pareil » (programmation de la Scène Nationale 61) : un spectacle de la Compagnie (alençonnaise) Bleu 202, écrit et interprété par Pierre TROUVÉ et Delphine JEANNE.

 

«  Il y avait des portes plus hautes pour donner l’impression qu’ils étaient petits. » Charlotte – Melvin – Charlotte – Ayoub

« La classe a bien aimé ce spectacle humoristique. » Nathan – Valentin – Théo

« Le fond était projeté sur une grande toile. » Loïs – Lisa – Alexine – Chloé

« Ce spectacle était amusant et humoristique. » Rémi – Emmanuel – Paul

« Nous avons aimé car l’ours était très drôle. » Charlotte – Théo – Pierre – Lilou

« Toute la classe conseille d’aller voir ce spectacle. » Perline – Iséa – Augustine – Coline

« Nous avons découvert que, même si sur la scène il n’y a que deux acteurs, ce genre de spectacle nécessite d’autres rôles importants : technicien, éclaireur, metteur en scène, écrivain, décorateur, ingénieur du son… » Théo – Raphaël – Nadir – Alexis

Défi Canson 2017 : un élève de 6e en lice !

Une nouvelle fois un élève de Saint-François est en lice pour le Défi Canson : Enzo De Sousa (6e Alençon).  N”hésitez pas à voter pour lui ! Plus il recevra de votes, plus il aura de chance d’être primé ! Merci pour lui.

“Unité sans uniformité” rencontre de témoins à Saint François

Pendant la semaine du 23 au 26 janvier 2017, tout les élèves du collège et du lycée rencontreront des témoins sur le thème “unité sans uniformité”.

Pour les 6èmes et 5èmes : le jeudi 26 janvier ils rencontreront les sœurs de la Nouvelle Alliance.
La communauté de la Nouvelle Alliance participe à l’animation spirituelle du Sanctuaire Notre-Dame de  Montligeon. Vous pouvez cliquer ici pour aller visiter leur site afin d’en apprendre plus sur elles.
Source photo : Ouest-France

 
Pour les 4èmes et les 3èmes, 2ndes  : le mardi 24 janvier ils rencontreront Ladji Diallo. Il présente des contes et chansons pour parler du respect d’autrui et des différences.Un temps d’échange sera ensuite instauré avec les élèves. Vous pouvez cliquer ici pour aller visiter son site afin d’en apprendre plus sur lui.

 

Enfin, Pour les lycéens et BTS : ils rencontreront les Frères de la Communauté St Jean. Il y aura donc le Père Jacques-Vianney Laurent  et le Frère Bernardin pour parler du sujet “unité sans uniformité”. Vous pouvez cliquer ici pour aller visiter leur site afin d’en apprendre plus sur eux.

Pour finir, la messe de la St François de Sales aura lieu le mardi 24 à 15h45 pour les volontaires. Merci de transmettre les noms des élèves qui souhaitent participer à la messe et aussi de ceux qui souhaitent animer (instruments/lectures) à Mme Vachon, adjointe en Pastorale.

Sortie culturelle à Paris autour du Misanthrope : Français et Théâtre

Il est écrit dans Le Misanthrope de Molière que “La solitude effraie une âme de vingt ans”. Pour autant, les annonces de pluies verglaçantes n’ont guère effrayé les lycéens de Saint François, qui n’ont pas froid aux yeux. En effet, samedi 7 janvier, à 7h du matin, malgré des températures gélives, un groupe de lycéens accompagnés par leur professeur de Lettres, Madame Boisbunon Hanocq, a pris le départ direction Paris. Au programme, visite guidée du Musée d’Orsay et découverte de la superbe exposition temporaire sur le Second Empire. “L’objectif était d’approfondir le travail mené en classe avec les secondes: d’une part, prolonger l’étude du réalisme à travers Le Père Goriot de Balzac, de l’autre, assister à une mise en scène du Misanthrope de Molière, à la Comédie Française, que les élèves de secondes étudient en classe“, explique la professeure. Aussi, les élèves ont pu apprécier les particularités de la peinture réaliste, les portraits caricaturaux de Daumier, les toiles impressionnistes de Monet.J’aime beaucoup l’impressionnisme, explique Elise qui est en seconde, et je suis contente d’avoir vu les tableaux en vrai“. Pour Lilas et Léon, ce sont les bijoux de l’impératrice Eugénie (notamment le bouquet de roses de diamants destiné à égayer un corsage !) et le lustre du mobilier qui les ont éblouis tandis qu’Anthony est ravi d’avoir appris à identifier des éléments d’architecture en étudiant la construction de l’ancienne gare d’Orsay et la manière dont elle a été convertie en musée. Le musée d’Orsay est un lieu où l’imagination se met aisément en action, commente la professeure: “On s’imagine bien les dames, avec leurs chapeaux et leurs grandes malles venues là prendre le train, regarder la grande horloge d’Orsay”. Puis, le groupe s’est rendu à la Comédie Française, que les optionnaires Théâtre ont l’habitude de fréquenter. Alix est touchée par la vue du fauteuil de Molière exposé sous vitrine . “Le voir en vrai, se dire que c’est dans ce fauteuil que Molière fait un malaise dont il meurt quelques heures plus tard, est un moment émouvant“. Le Misanthrope enfin, dans une mise en scène de Clément Hervieu-Léger, a séduit les jeunes. Le personnage d’Alceste est joué dans cette mise en scène de manière touchante. Il est parfois maladroit et bourru mais il dit des vérités Pierrick se dit “impressionné par le jeu d’acteurs, la précision des acteurs“. Lilas commente également “c’est une comédie sérieuse. Le rire est là, mais il est subtil. Il naît de petits détails que le public saisit“.  Une belle journée à l’ambiance chaleureuse!

 

Pour voir la vidéo de la journée, retrouvez-nous sur la page Facebook de l’option Théâtre:

https://www.facebook.com/SFSalesOptionTheatre/videos/1634448200182348/

Célébration de NOËL – École maternelle et primaire

Le jeudi 15 décembre 2016, les 350 élèves de l’école maternelle et primaire se sont retrouvés dans la chapelle de l’établissement pour vivre un temps fort de Noël.

La célébration a débuté par la lecture d’un conte : « Le Prince ». Quelques élèves de CM1 et CM2 ont mis en voix ce conte, tandis que les élèves de la classe de CE1 le mimaient.

C’est l’histoire d’un prince, grand, puissant et fort… mais qui garde toujours ses poings fermés comme des cailloux : pour taper, frapper et sans cesse montrer sa force. Mais quand il est tout seul, il pleure… Un jour, on annonce la naissance d’un bébé, que l’on appelle Le Prince de la Paix. Tout le monde rit, tout le monde chante, tout le monde est heureux ! Le Prince, lui, n’est pas content, il est jaloux. Il va rendre visite à ce petit enfant devant lequel tous s’extasient. Et voilà qu’en voyant cet enfant si fragile, mais si souriant, qui lui tend ses deux petites mains ouvertes, “les poings fermés du Prince se desserrent. Ils s’ouvrent comme des fleurs. Voilà le Prince avec ses deux mains grandes ouvertes, deux mains toutes neuves. Deux mains ouvertes pour donner la main. Deux belles mains pour partager les cadeaux, (…) pour peindre la couleur et pour faire des gâteaux… Deux mains pour aimer.

Pour lire l’intégralité du conte :

Télécharger au format PDF

Ce conte avait été l’occasion de réfléchir dans chaque classe sur tout ce que l’on pouvait faire avec nos mains. Les enfants avaient ainsi su retrouver les gestes méchants (de refus, de violence, de rejet ou d’exclusion, …) mais aussi tous les gestes artistiques, bienveillants, gentils, tendres, amicaux qui peuvent rythmer notre quotidien.

 

Tous ces gestes, toutes ces attitudes, sont reprises dans la chanson de Danielle Sciaky : “Une main qui s’ouvre”. Cette chanson était mise en gestes par tous les enfants des deux classes de CP.

 

Les enfants de maternelle ont ensuite pris le temps, à leur rythme et à leur manière, de nous dire et nous mimer la comptine “Ma main”. Moi je sais bien que Dieu m’aime de tout son cœur. / Je me tiens devant lui, les mains ouvertes / Pour lui présenter ma vie de tous les jours / Et recevoir son amour infini.

Le Père Gérard, prêtre accompagnateur de l’école, était présent et nous a rappelé combien Jésus lui-même s’était beaucoup servi de ses mains : des mains de charpentier pour aider Joseph dans le travail du bois, des mains pour enseigner, pour relever, pour guérir, pour bénir, pour pardonner… Enfin, il a expliqué que l’expression “Prince de la Paix” était aussi un des nombreux titres attribués à Jésus.

 

Les enfants sont ensuite repartis en chantant le traditionnel Il est né le divin Enfant, sans oublier d’échanger une représentation de main sur laquelle chacun avait inscrit un message de joie, de paix, de Noël…

Seconde sortie parisienne pour les 1ères de l’option Théâtre: Roméo et Juliette


Samedi Le 17 décembre, les élèves de l’option Théâtre du lycée Saint François de Sales sont allés à la (re) découverte d’une célèbre pièce de théâtre de Shakespeare: Roméo et Juliette dans une mise en scène d’Eric Ruf, à la Comédie Française. Cette seconde sortie parisienne a été l’occasion de profiter au maximum des beautés de Paris en cette période de fêtes : grande roue tricolore, tour Eiffel illuminée et bien sûr, visite du Louvre. Honorine a apprécié «  la visite du Louvre, très intéressante, grâce aux anecdotes fort sympathiques racontées par notre professeur de Français-Théâtre, Madame Boisbunon Hanocq. » En effet, la visite dans le faste des appartements de Napoléon III, l’observation attentive des bijoux de l’impératrice Eugénie ou de Marie-Antoinette, les grands tableaux tels La Liberté guidant le peuple ou le Radeau de la Méduse, ont permis d’alimenter les imaginaires et de se prêter au jeu de la découverte.  Nos optionnaires n’ont pas manqué d’observer par exemple que Marie fait semblant de tenir un verre sur les Noces de Cana alors qu’elle n’a rien dans sa main entre autres, ou bien de s’amuser des fauteuils Empire « le confident » ou « l’indiscret » qui permettaient de converser en toute discrétion dans les salons.

Puis, le groupe s’est rendu à la Comédie Française afin d’assister à la reprise de l’excellent Roméo et Juliette de Shakespeare, mis en scène par Eric Ruf, administrateur de la Comédie française. L’édifice lui-même impressionne avec ses colonnades à l’antique. Puis, à l’intérieur, l’aspect feutré et luxueux ne manque pas d’éblouir les novices tandis que le passage obligé devant le fauteuil de Molière ou la galerie des grands auteurs français, laisse le groupe agréablement songeur. Puis, la pièce commence et la magie opère.

Inès, élève de 1ère nous raconte: «  c’est un événement inoubliable qui m’a marquée » . Honorine ajoute: «  la mise en scène est très différente des autres mises en scène de Roméo et Juliette pour son caractère burlesque qui est mis en avant »,  « on est vraiment plongé dans l’action d’autant que nous étions à quelques centimètres des comédiens, on voyait les larmes de Juliette couler sur son visage lorsque son père la rejette ». Korydwen a apprécié l’apport comique de la mise en scène qui évite les clichés romantiques souvent attribués à Roméo. Voici une belle journée qui permet d’inaugurer les vacances et de terminer l’année avec magie en donnant à chacun une belle dose d’art !

 

Pour suivre l’actualité de l’option, voir nos vidéos, visitez notre page Facebook: https://www.facebook.com/SFSalesOptionTheatre/

Option Théâtre 1ère: Jumelage avec la Scène Nationale

L’option théâtre du lycée Saint François de Sales rencontre pour la seconde fois Laurent Cogez, metteur en scène du Collectif Colette et ancien jeune comédien de la Comédie Française.

Les 8 et 9 décembre derniers, les élèves de l’option théâtre de Saint François de Sales ont vécu la deuxième session du jumelage artistique « Parlez-moi d’amour » avec la Scène Nationale et le Collectif Colette. Ce Collectif est fondé en 2013 par de jeunes comédiens de la Comédie Française : Laurent Cogez, Carine Goron, originaire d’Alençon, Lucas Hérault, Blaise Pettebone, Nelly Pulicani et Maxime Taffanel.

Pendant deux jours, Laurent Cogez a ainsi animé à un rythme de travail soutenu un atelier d’expression scénique avant de plonger à la fois dans un travail d’interprétation du texte mais aussi d’écriture, l’idée étant de permettre aux optionnaires de s’initier à tous les aspects du travail théâtral, que ce soit l’écriture, le jeu, la mise en scène, la scénographie. Laura, jeune optionnaire explique que cette session de travail « a permis d’avoir une autre vision. Nous avons amélioré notre jeu. » De même, Eugénie, une autre élève, ajoute : « Laurent Cogez a su nous pousser beaucoup plus loin ».

Le jumelage, centré autour de la pièce du Collectif Colette, Pauline à la plage qui sera donnée en avril à la Scène Nationale, permet d’aborder les thématiques de l’amour et de l’adolescence.  A partir de trois scènes tirées du film d’Eric Rohmer Pauline à la plage, les jeunes optionnaires ont perçu la profondeur de la notion de « sous-texte » et ont créé des situations diverses autour du jeu amoureux. Laurent Cogez explique en effet qu’il s’agit de « faire jouer autre chose aux mots. L’idée est de pousser les enjeux très, très loin et quoi qu’il arrive, c’est ce qui est génial, ça parlera toujours de deux personnes qui s’aiment ». Ainsi, avec le même texte, certains ont construit une situation prenant appui sur un interrogatoire de la Gestapo, ou encore ont choisi d’interpréter la fuite de deux adolescents perdus sur une île déserte.

Enchantés, les jeunes sont ravis d’avoir pu vivre une session de grande qualité, qui leur a permis de s’essayer à la fois à la mise en scène et à l’écriture et attendent déjà le retour du jeune comédien en février prochain, afin de peaufiner le spectacle que les optionnaires interpréteront en mars au Théâtre d’Alençon.

Pour suivre l’actualité de l’option et voir un extrait filmé du jumelage, suivez ce lien!

https://www.facebook.com/SFSalesOptionTheatre/?ref=aymt_homepage_panel

Veillée et Messe de Noël à Saint François de Sales

Le jeudi 15 décembre avait lieu, dans la chapelle Ste Thérèse, une veillée puis la messe d’avant Noël.

Lors de la veillée, Inès et Eugénie, deux élèves de 1ère, ont chanté, devant une assistance attentive, des morceaux de musique qu’Inès accompagnait à la guitare. Ces chants avaient été donnés lors du concert pour les chrétiens d’Orient, en mars dernier. Cela nous a permis de penser et de prier pour les chrétiens d’Egypte, éprouvés dans les jours qui précédaient.

Puis ce fut la messe, célébrée par le Père Stéphane , le Père Gérard et le Père Marchand. Dans un mot d’accueil, M.Lhémery, s’appuyant sur une lettre de St Paul, invitait chacun à faire grandir l’unité (  thème de notre année ) au sein de notre établissement.

Lycéens et collégiens s’étaient rassemblés sous la direction de Mme Lutet pour constituer une belle chorale. Un grand merci à tous les participants, à M.Apriou, à l’orgue, à Mme Mallet,à Juliette qui animaient les chants, aux musiciens, aux servants d’autel, qui ont permis que cette célébration soit festive et recueillie !

Pendant l’Avent, les élèves avaient été sensibilisés à la vie, aux joies et aux épreuves des habitants d’Haïti. Ainsi, une vente de gâteaux était organisée par les 3èmes afin de les aider.

A l’issue de la messe, l’assemblée constituée de nombreuses personnes (  élèves, parents, professeurs, amis) était invitée à se retrouver autour d’un chocolat chaud pour un temps convivial.

 

Sortie théâtre pour les secondes, RICHARD II à Alençon !

Les élèves de seconde, option théâtre, sont allés voir RICHARD II de William Shakespeare, par le collectif Eudaimonia

le jeudi 15 décembre à 19h30, à la Scène Nationale 61

Pouvoir et trahison, mais aussi fête et jubilation ! Richard II conte l’abdication d’un roi dont le règne a duré 22 ans. Richard II doit juger une affaire délicate : Henry Bolingbroke, duc de Lancastre et cousin du roi, accuse le duc de Norfolk, de haute trahison pour l’assassinat du duc de Gloucester alors que c’est le roi lui-même qui en est à l’origine. Richard II condamne les deux protagonistes à l’exil, pille l’héritage de Bolingbroke et s’en va guerroyer en Irlande. A son retour, Bolingbroke est revenu en Angleterre, réclamant sa fortune. Sans lutter, Richard abandonne son royaume et sa couronne à Bolingbroke, le laissant devenir le nouveau souverain d’Angleterre, Henri IV. Richard passe d’une stature divine à celle de simple mortel. Avec une nouvelle traduction à l’appui, le collectif Eudaimonia adapte l’œuvre de jeunesse de Shakespeare pour sept comédiens. Guillaume Séverac-Schmitz aborde ce poème dramatique sous l’angle de l’humain. Foisonnant de symboles, touchant vivement notre intimité, l’eau, le vent, la terre et le sang traversent la mise en scène de cette pièce vibrante de poésie. Sur le fil entre épique et tragique.

« La pièce est magistrale, haletante ! Shakespeare a rajeuni grâce à une traduction contemporaine et des clins d’œil à notre époque, tout en gardant son aura indescriptible. La mise en scène est originale, minérale. J’ai adoré cette pièce. »  Guillem

« Nous avons adoré la scénographie : le sang et les trucages à vue, les pétales de rose, le brouillard et même la pluie ! La musique aussi bien classique que rock apporte un rythme très particulier. Cette pièce est très originale ! »  Solenn, Louis, Pierrick

« J’ai trouvé ce spectacle fantastique ! »  Léo

« Le fait de casser le quatrième mur rend le spectacle encore plus vivant. J’ai adoré et beaucoup ri ! »  Lilas

« Un véritable chef d’œuvre, des scènes époustouflantes ! Cette pièce a été pour moi une toute nouvelle découverte du théâtre. Les comédiens ont réussi à faire revivre l’esprit shakespearien tout en lui redonnant un nouveau souffle. Cette pièce tragique est remplie d’humour, de puissance et de beauté ! »  Guenièvre

Messe d’avant Noël

Le Jeudi 15 décembre 2016 se tiendront une Veillée et la Messe d’avant Noël de l’ensemble scolaire Saint François de Sales.

Nous vous donnons rendez-vous à 20h15 en la chapelle Sainte Thérèse à Saint François pour la veillée qui sera entre autre animée par des chants. Puis à 20h30 commencera la Messe.

En parallèle de cela, des bougies, gâteaux et crèches seront à vendre. Les bénéfices seront reversés à Haïti.

Nous vous attendons nombreux à cette Messe !

1 2 3