adm@sfsales.fr   |   02 33 82 43 00
Conservation du patrimoine de Saint François de Sales

Association pour la sauvegarde du patrimoine

Protéger et développer l'environnement culturel de l'établissement

Créée le 15 mai 2011, cette association Loi 1901 « a pour but la sauvegarde et l’embellissement de la chapelle Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus, (…) en respectant sa finalité initiale et en participant à l’animation du patrimoine religieux et culturel de la Ville et du Pays d’Alençon. Elle se propose aussi de valoriser l’atelier de l’artiste Louis Barillet, ancien élève de l’établissement scolaire et décorateur de la chapelle. Elle se donne encore pour but de rechercher les moyens de protéger et développer l’environnement culturel de l’Ensemble Scolaire Saint-François-de-Sales. » (extrait des Statuts de l’Association).

Afin de soutenir ses actions, l’association sera soutenue par la Fondation du Patrimoine.

Pour nous contacter : rendez-vous dans la rubrique contact, et envoyez un message à « Association Patrimoine ». Béatrice Del-Frari, notre secrétaire, vous répondra dans les meilleurs délais.

 

Restauration de la rosace

La restauration de la rosace vitrail en façade de la chapelle comprend la dépose sur place des dalles de ciment, la restauration en atelier (Vitrail France, au Mans),  la pose d’un châssis inox, la repose des vitraux. La durée de la restauration est estimée à 3 mois.

Les devis  concernant le vitrail et la serrurerie s’élèvent à environ 47 100 €.

  • environ 5 100€ de la part du propriétaire de la chapelle (la Société Immobilière)
  • environ 7 600€ de la part de la fondation du patrimoine (à savoir 15% du montant des travaux)
  • environ 7 600€ de la part du Conseil Général (à savoir 15% du montant des travaux)
  • environ 26 800€  sont donc à trouver par l’intermédiaire de dons, du mécénat culturel auprès des entreprises, de prix de concours…

Nos prochains projets

Sed laeditur hic coetuum magnificus splendor levitate paucorum incondita, ubi nati sunt non reputantium 

Remplacement des verrières du chœur

Un contact  a été pris avec un imprimeur dont les machines impriment sur de nombreux supports : papier intissé, toile enduite, vinyle, papier fine art, …

Et ce qui nous intéresse, c’est le travail qu’il a effectué pour les vitraux de la cathédrale de Soissons : des impressions sur vinyle apposées sur du plexiglas  pour remplacer in situ,  les vitraux anciens après leur dépose pour une restauration. 

Le résultat est bluffant.

Nous lui présentons notre projet : le remplacement des quatre vitraux du chœur de la chapelle de Saint-François avec l’idée de reprendre les décors initiaux de Barillet à partir des photographies d’époque en noir et blanc.

La qualité des photographies pourrait permettre une impression encrée en noir et blanc sur du vinyle à fixer sur des éléments de plexiglas, permettant de reconstituer les verrières.

Evidemment de nombreuses questions restent en suspens :

  • Quel serait le coût de ce travail ?
  • Quelle serait la durée de vie de ces vitraux en trompe l’œil ?
  • Vinyle apposé sur du plexiglas ou du verre ?
  • Un panneau unique par vitrail ou plusieurs panneaux réunis par une structure métallique ?
  • Quel serait le coût du travail de serrurerie ?
  • …/…

Préservation du patrimoine scientifique de l’établissement

Le Département de l’Orne conduit depuis 1999 une politique de numérisation des sources écrites et iconographiques ornaises, portant sur les fonds dont il a la responsabilité et, dans une moindre mesure, sur des collections publiques ou privées appartenant à des tiers. Propriétaire de plusieurs herbiers anciens et d’archives de botanistes ornais, le Département souhaite contribuer à la valorisation de ces collections, ainsi que des autres collections ornaises relatives à la botanique. 

L’Association Faune et Flore de l’Orne a pour but d’étudier la faune, la flore et la géologie ; de sauvegarder et de protéger les sites naturels, géologiques, qui présentent un intérêt scientifique, ainsi que la faune et la flore qui s’y trouvent ; de veiller à la prise en compte de l’environnement, des richesses naturelles et des équilibres écologiques dans le cadre de tout projet d’aménagement ; de promouvoir, favoriser et soutenir l’Éducation populaire et l’initiation en matière d’environnement et de découverte de la nature. L’AFFO et le département de l’Orne partagent donc des objectifs communs d’inventaire, de préservation et d’information sur la flore sauvage et les milieux naturels du territoire de l’Orne. De plus, l’AFFO a entrepris depuis de nombreuses années un important travail sur l’abbé Letacq.

L’Établissement scolaire Saint-François-de-Sales d’Alençon conserve des collections intéressant la botanique, et en particulier des herbiers, dont certains ont été confectionnés par l’abbé Letacq. Soucieux de préserver ces collections, de les faire connaître et d’en encourager leur étude et leur valorisation, l’établissement, représenté par l’Association d’Education Populaire (AEP) et l’Association de Sauvegarde et d’Embellissement du Patrimoine de Saint-François-de-Sales (ASEP-SFS), souhaite mettre ses collections à la disposition du plus grand nombre.)

Une convention a été passée entre l’AFFO, le département de l’Orne et Saint-François représenté par l’ASEP, pour préserver, numériser et mettre à disposition des gens intéressés, l’herbier LETACQ.

Où nous trouver

Nos coordonnées


100 rue Labillardière

61000, Alençon

 0233824300
 adm@sfsales.fr

Horaires

Lundi – Vendredi
9:00 – 12:00
13h15 – 17h30

Restez connecté